Faune
Trending

Les animaux dangereux en Thaïlande

La Thaïlande est un pays sûr, mais il y a quelques animaux dangereux qu’il vaut mieux connaître afin de savoir comment réagir en cas de rencontre.

Animaux dangereux en Thaïlande : les serpents

CobraSerpent : ngou (งู)

La Thaïlande compte plus de 160 espèces de serpents et une cinquantaine sont venimeux.

Les rencontres avec des serpents ne sont pas rares, surtout dans les campagnes, mais se passent généralement sans accident.

Le serpent est sourd, mais il sent les vibrations, et donc quand vous marchez dans une zone dangereuse, comme dans des hautes herbes, tapez du pied pour signaler votre présence.

En cas de rencontre, gardez votre calme et éloignez-vous, dites-vous bien que le serpent a aussi peur que vous et va chercher de même, le meilleur moyen de s’enfuir.

En Isan (nord-est du pays), il est de coutume de répéter “chok dee” (bonne chance) plusieurs fois en cas de rencontre.

En cas de morsure :

  • Nettoyez et désinfectez la plaie à l’aide d’un antiseptique (eau oxygénée, Bétadine, Dakin).
  • N’employez jamais d’alcool ou d’éther, inefficaces sur la majorité des bactéries présentes dans la gueule des serpents. Ces produits favorisent la diffusion du venin.
  • Otez tous les garrots potentiels, tels que les bagues et les bracelets, pour ne pas gêner la vascularisation si l’œdème venait à s’étendre.
  • Ajustez sans serrer un bandage en crêpe, pour ainsi bloquer la circulation lymphatique utilisée par le venin pour se répandre, sans pour autant compresser la circulation sanguine.·
  • Si besoin, placez une attelle afin d’immobiliser le membre et soulager quelque peu la douleur.
  • Si possible, appliquez de la glace enveloppée dans un linge.
  • L’effet antalgique est immédiat et l’œdème est ainsi prévenu.
  • Réunissez le maximum de renseignements concernant le serpent, sa couleur, les circonstances de la morsure, l’aspect du venin, l’évolution de la plaie… pour les relater à l’équipe médicale de secours dès son arrivée.

A ne pas faire !

  • Inciser la plaie, au risque d’augmenter la surface de contact entre le venin et les tissus, de favoriser le risque de nécrose et de surinfection.
  • Sucer la plaie est inutile car le venin est localisé dans l’hypoderme et cet acte est dangereux pour le sauveteur s’il présente des lésions buccales.
  • Donner une boisson connue pour augmenter le rythme cardiaque : alcool, café, thé, excitant…
  • Placer un garrot bloquant la circulation sanguine à l’origine de nécroses vasculaires catastrophiques.
  • Injecter une sérothérapie hors d’un service hospitalier en raison du risque d’allergie.

Animaux dangereux : les scolopendres

ScolopendreScolopendre : ta-kaap (ตะขาบ)

Le scolopendre est un insecte rampant qui aime se cacher dans les chaussures ou les sacs, et qui mord quand il se sent menacé.

Sa morsure n’est pas mortelle (sauf parfois sur des enfants) mais elle est extrêmement douloureuse et peut faire souffrir pendant plusieurs jours.

Quand vous êtes à la campagne, vérifiez vos souliers avant de les enfiler et faites attention de bien fermer vos sacs et soyez plus vigilant encore lorsqu’il pleut.

En cas de morsure :

  • vous pouvez nettoyer la plaie et la désinfecter avec un antiseptique
  • prendre du paracétamol pour la douleur
  • si la morsure concerne un enfant ou une personne allergique, il faut mieux consulter un médecin.

Vidéo : un scolopendre qui pique

Pour vous montrer comment ils s’accrochent à la peau :

Animaux dangereux : les scorpions

ScorpionScorpion: meleang pong (แมลงป่อง) ou meang pong

À ma première rencontre avec un scorpion, j’ai eu peur, mais ensuite on m’a expliqué que la piqûre n’était pas mortelle, juste douloureuse.

En plus, le scorpion est souvent paralysé par la peur en cas de rencontre, et il est très facile de l’attraper par la queue, avec la main ou un bâtonnet.

Les plus dangereux ne seraient pas les plus gros noirs mais les petits blancs.

Enfin, ils ne sont pas très dangereux mais il n’empêche qu’ils piquent si vous marchez dessus sans vous en rendre compte.

En cas de piqûre :

  • il faut juste désinfecter la plaie
  • allez à l’hôpital en cas d’allergie

Animaux dangereux en Thaïlande : les méduses

MéduseMéduse : meng kaprun (แมงกะพรุน)

Tous les ans, les méduses font des victimes sur les plages de Thaïlande, leurs piqûres en général très douloureuses peuvent être mortelles.

Il faut éviter de se baigner par temps couvert, car c’est là que vous avez le plus de chance d’en rencontrer, elles évitent le soleil.

En cas de piqûre :

Ipomoea pes-caprae, la liane des plages
Ipomoea pes-caprae, la liane des plages

Insectes dangereux : le moustique

Un moustique en train de piquerMoustique : young (ยุง)

Il a beau être le plus petit de la liste, c’est lui qui fait le plus de dégât, vecteur de plusieurs maladies, telles que le paludisme, l’encéphalite japonaise, la dengue, le chikungunya et zika.

Voir :
La dengue peut se soigner avec du jus de feuille de papaye !

Insectes dangereux : les araignées en Thaïlande

Araignées dangereuses : les SparassidaeAraignée : Maeng moum (แมงมุม)

Il n’est pas rare de rencontrer de grosses araignées en Thaïlande et il arrive qu’elles mordent, mais c’est vraiment très très rare.

Elles font surtout peur mais ne sont pas dangereuses, enfin pas toutes, et il n’y a que 3 morts par piqûre d’araignée par an en Thaïlande.

Reptiles dangereux : le Gecko tokay

Gecko tokay mâleGecko tokay : toukey (ตุ๊กแก)

En général il n’est pas dangereux, mais il peut arriver qu’il se montre agressif si la femelle protège ses œufs ou si vous essayez de l’attraper.

D’après des amis, sa morsure peut faire mal, donc faite attention !


Voir aussi : Meute de chiens agressifs en Thaïlande : une touriste attaquée

Photos : cobra : Asim Chaudhuri ; scolopendre : EdChem ; scorpion : mikebaird ; méduses : Luc Viatour ; Gecko tokay : Gerald Yuvallos 

Tags

3 Comments

  1. Pour les piqûres de méduse il y a aussi un autre remède très simple :
    Il faut mettre du sable avec de l’eau de mer sur la partie touchée et laisser agir 5 minutes, ensuite il faut enlever le sable avec un galet, un coquillage ou autre et rincer avec de l’eau de mer.

  2. Bonjour mon fils de 13 ans c est fais piquer hier part une méduse à Ko Samui a lamai a 3 mètre du bord il étais 17h30 l’eau était trouble et temps petite pluie les thaïs ont vider 5 litre de vinaigre ont à retirer les filaments et direction Hospital très forte douleur et brûler sur les 2 jambes et bras c est très impressionnant.

  3. Salut Quere,

    J’espère que ton fils va bien se remettre de cette douloureuse expérience.

    Est ce qu’il y avait de l’ipomoea pes-caprae sur la plage ?

    Si oui, il faut expliquer aux thaïs ses propriétés, je ne sais pas si le vinaigre a calmé la douleurs, mais une personne piquée par une méduse et à qui on avait appliqué des feuilles d’ipomea broyés, a vu la douleur partir rapidement :
    https://thai369.com/ipomoea-pes-caprae-la-liane-des-plages/

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to top button
Close

Adblock Detected

We’ve detected that you are using some adblocking software which is preventing the page from fully loading. We do not implement annoying types of ads!

We need money to operate the site, and almost all of it comes from our online advertising. Please add thai369.com to your ad blocking white list.

That’s one small step for YOU, one giant help for US!