Accueil Divers Il tombe amoureux d’une thaïlandaise et perd tout, une « banale » histoire d’amour en Thaïlande

Il tombe amoureux d’une thaïlandaise et perd tout, une « banale » histoire d’amour en Thaïlande

par Pierre To
5 minutes à lire
Il tombe amoureux et perd tous, une "banale" histoire d'amour en Thaïlande

C’est le genre d’histoire que l’on entend souvent en Thaïlande, une histoire banale d’un homme qui tombe amoureux et dépense tout ce qu’il a pour vivre avec sa copine, mais malheureusement, les histoires d’amour se terminent souvent parfois mal en Thaïlande.

Un Suisse a raconté son histoire d’amour en Thaïlande à TMN Cable TV à Pattaya.

Aujourd’hui, Tony Niko, originaire de Suisse, balaye un temple à Jomtien, au sud de Pattaya, pour joindre les deux bouts chaque jour.

Amour en Thaïlande

Mais ça n’a pas toujours été comme ça.

Selon TMN, il gagnait au moins 300 000 bahts par mois à la tête d’une entreprise de bâtiment dans son pays d’origine.

Il employait 50 personnes, puis il a décidé de venir en Thaïlande.

Il rencontre alors l’amour de sa vie sur la Walking Street de Pattaya.

Elle s’appelait Leuchakorn.

Le couple a passé sept heureuses années ensemble.

Tony lui a acheté une maison, une voiture et un terrain à Rayong.

Il a aussi financé une nouvelle blanchisserie pour elle.

Tony a dit à TMN Cable TV qu’il avait un pécule de 10 millions de bahts à son arrivé en Thaïlande.

Un suisse perd tous en Thaïlande

Il pensait qu’avec leurs entreprises locales, l’argent serait suffisant pour durer.

Puis Tony lui a posé la grande question.

Il proposa à Leuchakorn de se marier et de continuer à vivre dans le bonheur conjugal, à la Thaïlandaise.

D’après l’histoire, Leuchakorn aurait alors dit à Tony qu’elle ne pouvait pas l’épouser à l’époque et qu’elle allait travailler dans le nord du pays.

La maison et le terrain ont été vendus, bien sûr à son nom, puis…

… elle a disparu.

Ads

Et c’est à peu près tout. Tony dit qu’il n’a plus rien et qu’il a cherché Leuchakorn pendant trois ans, mais en vain.

Il dit qu’il l’aime toujours et qu’il veut être réuni et continuer leur vie ensemble.

Pour l’instant, il vit dans un temple local et aide à garder le terrain propre tout en étant aidé par des gens du pays qui le connaissent.

Tony a maintenant 56 ans, a l’intention de continuer à vivre en Thaïlande et dit qu’il n’a plus rien, mais est  » heureux « .

Il a tout perdu sauf son sourire !

Témoignage de Tony Niko sur son histoire d’amour en Thaïlande

Une vidéo en thaï :

Histoire d’amour en Thaïlande : explication possible

Bien sûr, je ne connais pas toute l’histoire, mais on peut imaginer ce qui s’est passé par rapport à la situation du pays et aux nombreuses histoires communes.

L’Issan (ou Isan), au nord-est du pays, est la partie la plus pauvre de Thaïlande.

De nombreuses femmes, parfois déjà mariés et ayant des enfants, viennent travailler à Pattaya, dans l’industrie du sexe ou du tourisme et avec l’espoir de rencontrer un riche « farang » (étranger) pour subvenir aux besoins de sa famille.

Comme elle est partie « dans le nord » et après la demande de mariage, on peut s’imaginer qu’elle était peut-être déjà mariée et, de peur d’être découverte, a décidé de partir, avec l’argent bien sûr, avant d’avoir à s’expliquer.

Il y a aussi de nombreuses Laotiennes dans la même situation, qui viennent à Pattaya et se font passer pour des Thaïs venant d’Issan, car la langue parlée en Issan vient du Laotien (enfin, il y a deux parties l’Issan lao et l’Isan khmer).

Une histoire proche de celle-ci :

Documentaire : Mon cauchemar, j’ai épousé une Thaïlandaise

En général, quand une histoire commence à devenir sérieuse avec une Thaïlandaise, on doit rencontrer la famille, est-ce que Tony a déjà rencontré la famille de Leuchakorn ?

Je pense que non, car sinon, il aurait pu la retrouver facilement.

Enfin, même s’il est dur de se raisonner lorsque l’on tombe amoureux, il faut quand même essayer de garder la tête froide, apprendre la langue thaï, les coutumes et attendre de bien connaître la personne et sa famille avant de dépenser son argent.

J’ai eu une petite amie qui, je l’ai découvert longtemps après, mentait beaucoup, mais était une bouddhiste très croyante.

Alors quand je voulais savoir la vérité, je l’amenais au temple, car elle était incapable de mentir dans un temple et en général, bien sûr, plutôt que de dire la vérité, refusait de répéter ses mensonges, ce qui les confirmais…

Voir aussi :

Un danois gagne un procès contre sa femme thaïlandaise pour ne pas avoir partagé ses biens

Les arnaques en Thaïlande : les connaître et s’en protéger

Les mots pour draguer, s’aimer et se séparer en Thaï

Quel est le meilleur site de rencontre thaïlandais ?


Source : TMN Cable News ; The Thaiger

Quelle est l'utilité de ce message ?

Cliquez sur une étoile pour l'évaluer !

Note moyenne / 5. Décompte des voix :

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à évaluer cet article.

Si vous avez trouvé cet article utile...

Suivez-nous sur les médias sociaux !


Si nos actualités, nos informations touristiques ou culturelles vous ont été utiles et que vous souhaitiez nous soutenir :



Vous pourriez aussi aimer